Quand débute la 7ème édition des IoT Awards ?

Après cette belle 6ème édition (2022), arrive à grands pas la... 7ème (2023) !

Comme chaque année, les premiers dépôts pourront se faire à compter du 1er janvier 2023 et jusqu'au 02 avril, date de clôture de remise des candidatures. C'est à la mi-avril qu'aura lieu la remise officielle des résultats.

Tous les lauréats des précédentes éditions vous le diront : le secret d'une bonne candidature réside dans le temps que l'on se donne pour bien déposer ; avec des documents complémentaires circonstanciés et utiles (plutôt que des documents marketing). Et oui, le jury est (très) sensible à la qualité du dossier. Autant ne pas attendre le dernier moment pour le préparer et pour candidater !

Bonne chance à toutes et à tous !

Lauréats des IoT Awards 2022 : ils témoignent et nous exposent leurs ambitions

Jeudi 30 juin 2022 s’est tenue la remise des trophées de la sixième édition des IoT Awards sur le salon IoT World + MtoM à Paris, Porte de Versailles. Les IoT Awards mettent en lumière des « projets dans lesquels se retrouvent ambition, talent, imagination, excellence et respect » explique le fondateur des trophées, Philippe Grange. Six projets ont été récompensés. Nous nous sommes entretenus avec les lauréats pour recueillir – à chaud - leur réaction et comprendre comment cette récompense va les aider pour la suite de leur projet IOT respectif.

« Photos N. Costy – Tous droits réservés IoT Awards 2022 »

Le Prix du Jury 2022 met en exergue le projet de " supervision, sécurisation, optimisation des infrastructures de réseaux " mené par la société française d'ingénierie et de conseil Optimiz Network. Objectif principal ? Assurer la pérennité de différentes infrastructures. Visant dans un premier temps le secteur des télécoms, la solution consiste à monitorer les ouvertures de portes des armoires télécoms, et/ou à détecter la présence d'eau dans les shelters et/ou à mesurer l'inclinaison des poteaux comme l’explique Mickaël Charrier, le CEO lauréat : « notre projet de sécurisation et d’optimisation des infrastructures de réseau est au cœur même des enjeux actuels et ce, tout particulièrement dans la filière des infrastructures numériques, mais pas seulement. 

Le grand projet France Territoires Durables et Connectés n’en est qu’à ses débuts et cela annonce de belles années à venir pour tout l’écosystème de l’IoT en France. » Une expérimentation in-situ est en cours depuis avril 2022 sur le réseau THD du Syndicat Intercommunales des Énergies de la Loire (SIEL-TE).  Mickaël Charrier s’affirme « très heureux d’obtenir le prix du jury. Cela vient récompenser tout le travail réalisé par nos équipes depuis plus d’un an. » Le CEO enchaîne sur la visibilité apportée par cette récompense qui va les aider à faire évoluer leur solution « avec encore plus de motivation » soulignant qu’en tant que startup, il est toujours très difficile de crédibiliser son projet. « Notre roadmap doit nous conduire d’ici la fin de l’année 2022 à finaliser notre expérimentation et à assurer un déploiement sur l’ensemble du département de la Loire. Dès début 2023, nous prévoyons une phase d’accélération avec une levée de fonds et l’industrialisation à grande échelle du projet » détaille-t-il.

L'IoT Lab Award a été remis à un projet medtech conduit par l'entreprise française Axelife, présidée par Magid Hallab. L’entreprise est récompensée pour ses recherches menées en collaboration avec l'Université Paris XIII pour le développement d'une « IA au service du cœur ». Démarré en juin 2021 et devant se poursuivre jusqu'en juin 2023, ce projet vise à analyser les ondes du pouls afin d'améliorer la prévention des risques cardiovasculaires.

« C’est vraiment valorisant de voir ses travaux reconnus par la communauté » témoigne Magid Hallab. « Notre équipe est encore plus soudée pour poursuivre avec entrain les développements en cours. Ce concours a fait office de véritable session de team building et engendré un renforcement de nos relations avec nos partenaires ». Au-delà, Magid Hallab espère une « meilleure visibilité dans le monde de l’IoT et la e-santé ». Le Président d’Axelife en est certain : « grâce à l’IoT Lab Award, l’entreprise va gagner en légitimité et s’imposer comme un acteur-clé de la prévention des maladies cardio-vasculaires et de l’étude du risque de maladies cardio-vasculaires par l’implémentation de réseaux de neurones, machine learning et bientôt deep learning. »

L'IoT Award du projet Innovant revient au projet SmartEMS IRVE de la société d'ingénierie industrielle Sirea. Son objectif ? Piloter les processus de charge complexes de véhicules électriques en simultané. Après des tests pendant six mois sur son propre site à Castres, Sirea a pu déployer le système chez ses clients depuis deux ans et est désormais capable de piloter jusqu'à 12 bornes de recharges, couplés à des systèmes de stockage d'énergie sur batteries. David Grand avoue avoir été « agréablement surpris de voir que le SmartEMS IRVE et plus largement le pilotage énergétique avait sa place dans les sujets liés à l'innovation dans l'IoT ». ». Il faut dire que la mobilité électrique est un terrain de jeu infini pour l'IoT. « Innover dans ce secteur est indispensable pour proposer aux usagers mais aussi aux gestionnaires une expérience à la hauteur de l'enjeu de la transition énergétique » explique le chargé de communication de Sirea.

« Ce trophée devrait donner à nos solutions de pilotage énergétique plus de visibilité dans le monde de l'IoT industriel, que ce soit le SmartEMS IRVE pour gérer les flottes de bornes de recharge, mais aussi le SmartEMS AAC pour gérer le pilotage des installations photovoltaïques en autoconsommation (avec ou sans stockage, hybride, etc). C'est une récompense qui vient confirmer la forte implication de nos équipes dans le développement de cette solution. » conclut-il.

L'IoT Award du projet High-Tech récompense l’offre Open IoT Safe de la société Kigen. Elle déploie un réseau smart grids compatible eSIM. Le projet est né d'un constat : le plus grand obstacle à la décarbonation du réseau électrique n'est pas le manque de nouvelles ressources énergétiques renouvelables, mais l'absence de normes partagées permettant d'identifier le nombre croissant de ressources énergétiques propres, de vérifier et de gérer les transactions sur celles-ci. Kigen Open IOT Safe inclut des clefs privées générées au plus tôt dans la chaîne, qui ne quittent jamais l'eSIM et assurent une protection maximale pour authentifier les objets intervenant sur la plateforme Energy Web. Loïc Bonvarlet , VP Product Marketing, témoigne : " Kigen et ses partenaires KORE et Energy Web sont extrêmement fiers de cette récompense.

Cela nous permet d'accélérer l'adoption de solutions innovantes pour faciliter les échanges sécurisés et les transactions autour de l'énergie. Notre solution commune structure une plateforme permettant des échanges entre des fournisseurs et des consommateurs d'énergie dans de multiples pays alors que jusqu'à maintenant les marchés étaient très localisés à leur pays d'origine. » A noter que Loïc Bonvarlet n’a pas pu venir chercher le trophée IoT Award 2022. Saïd Gharout, Head of Standards, s’en est chargé avec son partenaire Benjamin Buscayret de chez Kore.

L'IoT Award du projet Ambitieux est attribué à l'initiative INFRABIRD du fabricant Nexans. Sa solution concerne le maintien en qualité du réseau physique, notamment les armoires de rue où se concentrent le plus grand nombre d'interventions. Sont assurées la traçabilité des intervenants et des interventions, la supervision de l'état des équipements, les interactions avec les SI des opérateurs et la gestion d'alerte. A terme, d'autres éléments d'interconnexion du réseaux optiques pourront être équipés et supervisés. Jean-Jacques Sage (Directeur des services, du support technique et de l’ingénierie) déclare être « extrêmement fier, car c’est une reconnaissance par nos pairs de l’industrie IoT ». Il poursuit : « lorsqu’on crée une nouvelle solution et après une expérimentation de grande ampleur, cette récompense nous rassure encore plus sur la pertinence de l’innovation et de nos choix technologiques.

Nous avons été les premiers à avoir cette démarche envers nos clients opérateurs et à prendre le risque d’investir dans un marché à fortes tensions. Ce trophée nous encourage à poursuivre nos efforts. » Grâce à la visibilité et la crédibilité offerte par l’IoT Award, l’entreprise entend « accélérer le développement commercial et l’élargissement à d’autres problématiques télécoms. » La sécurisation et la supervision des actifs des opérateurs télécoms est en effet un marché naissant, qui va entrer dans une phase de développement sur les marchés matures comme la France. « La convergence des réseaux FTTH /FTTE/Mobile nécessite une sécurisation des réseaux et certainement d’adapter ou développer de nouvelles fonctionnalités répondant à ces nouveaux usages » détaille Jean-Jacques Sage. C’est Mathieu Brigot, Product & Solution Manager, qui pour Nexans a reçu l’IoT Award.

L'IoT Award du projet Compliant  concerne la reconnaissance vocale embarquée de Vivoka couplée à des lunettes intelligentes Vuzix, destinées aux industries, aux chaînes d'approvisionnement ou au secteur médical. Le développement de cette technologie vocale embarquée basée sur de l'Intelligence artificielle a nécessité quatre ans de R&D et l'implication de 30 chercheurs et ingénieurs. La conception en "privacy by design" pour respecter le RGPD a évidemment séduit le jury. A noter que, chez Vivoka, ce n’est pas William Simonin (CEO) qui est venu chercher le trophée IoT Award, mais Florian Guichon, le COO.

IoT Awards, est une marque déposée à l’INPI par Media Dell’Arte (n° de dépôt : 4322058) – www.media-dell-arte.fr

POUR EN SAVOIR PLUS

Pour toute information complémentaire, contact : frpergnevng@vbg-njneqf.npnqrzl

IOT AWARDS

IoT Awards, est une marque déposée à l’INPI par Media Dell’Arte (n° de dépôt : 4322058)